L’étrange disparition de Esme Lennox

by

de Maggie O’Farrell

A Edimbourg, un asile ferme ses portes, laissant ses archives et quelques figures oubliées ressurgir à la surface du monde. Parmi ces anonymes se trouve Esme, internée depuis plus de soixante ans et oubliée des siens. Une situation intolérable pour Iris qui découvre avec effroi l’existence de cette grand-tante inconnue. Quelles obscures raisons ont pu plonger la jeune Esme, alors âgée de seize ans, dans les abysses de l’isolement ? Quelle souffrance se cache derrière ce visage rêveur, baigné du souvenir d’une enfance douloureuse ? De l’amitié naissante des deux femmes émergent des secrets inavouables ainsi qu’une interrogation commune : peut-on réellement échapper aux fantômes de son passé ?

Ce livre est pour moi un véritable coup de coeur.

Histoire d’une jeune femme, Iris, qui « prend » en charge l’espace de quelques jours une grande-tante dont elle ignorait l’existence, et qui a passé 60 années enfermée dans un asile de fous. Histoire de la vie volée d’une jeune fille née au début du siècle aux Indes, et qui n’a pas l’air si folle que ça !

Comment peut-on enfermer une enfant de 16 ans ! Et oui, c’était possible sur simple signature, il y a encore 50 ou 60 ans… Comment peut-on faire disparaitre certains membres de la mémoire d’une famille ?

Au fil du récit, on découvre les raisons de cet internement, les circonstances, les hypocrisies, les comportements liés au « qu’en-dira-t-on ». L’auteure arrive à maintenir jusqu’à la toute dernière page un doute sur la santé mentale de Esme… Ses incohérences de petite-fille, de jeune fille justifiaient-elles cette « étrange disparition » ?

La construction est très intéressante. On se balade dans la vraie vie avec Iris, mais aussi dans la tête de Esme, la grande-tante, et de Kittie la grand-mère. L’absence de séparation franche dans la mise en page peut être un peu déstabilisante de temps en temps mais on s’y fait relativement vite et je dois dire que finalement ça contribue beaucoup au rythme du livre, et à l’impression de « douce mais saine folie » des deux vieilles dames…

Quant au dénouement !!! Il est impressionnant et je n’en dirai pas plus !

Un livre à lire, je vous le conseille VRAIMENT VRAIMENT ! J’adorerais en parler avec vous !

Et je vais très vite voir ce que Maggie O’Farrell a écrit d’autre…

Étiquettes : , ,

5 Réponses to “L’étrange disparition de Esme Lennox”

  1. Berlingotte Says:

    Tu me tentes, Cath… Je vais appeller la librairie!

  2. Kiwi Says:

    Tu me tentes aussi : je suis sure qu’il est disponible en librairie, ici

  3. Blandine Says:

    Alors voilà, je me suis laissée tenter ! Je l’ai emprunté à la bibliothèque.
    C’est vrai que c’était pas mal ! Mais moi, la fin m’a déçue un brin😉
    Pour le rythme, j’ai trouvé ça un peu épuisant, même si ça tient bien en haleine.

    Ma conclusion est que je le recommande aussi :o)

    • Cath Says:

      C’est vrai que c’est pas de tout repos pour suivre… Je vais en démarrer un autre de Maggie O’Farrell… Vous dirais bientôt…

  4. Alicia Says:

    Je sais que je l’ai dans ma bibliothèque familiale, ma mère l’avait commandé à France Loisirs, peut être qu’un jour je le lirai😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :