L’énigme des Blancs-Manteaux

by

de Jean-François Parot

Venu à Paris de sa Bretagne natale pour entrer au service de Monsieur de Sartine, lieutenant général de la police de Louis XV, le jeune Nicolas Le Floch doit enquêter sur la disparition du commissaire Lardin, chez qui il loge dans le quartier des Blancs-Manteaux. Du coup, le voilà amené à visiter les bas fonds de la capitale, de Montfaucon autrefois célèbre pour son gibet, à la Bastille qui commence à trembler sur ses bases (nous sommes en 1761). Ses origines apparemment modestes le prédisposaient à devenir un obscur clerc de notaire, mais Nicolas Le Floch, malin et débrouillard, apprend vite. L’évocation de Paris à la veille de la Révolution est superbe, toujours vivante, pleine de détails passionnants sur les costumes, les habitudes alimentaires, la vie quotidienne, et menée avec humour, sans pédanterie. Une des grandes réussites du roman policier historique.

Cette fin de semaine, je fouillais dans mes cartons de livres, toujours pas déballés depuis mon dernier déménagement😦 et je suis tombée sur le premier tome des Enquêtes de Nicolas Le Floch… Pas résisté longtemps au plaisir de me replonger dedans…

C’est avec cet auteur que je suis devenue fan des romans historiques… Le fait que ce soit une enquête policier n’y est pas étranger non plus bien sûr… Mais il y a bien plus.

Suivre Le Floch dans ses enquêtes, c’est se promener dans les rue de Paris en plein XVIIIème siècle, se mettre à table avec des bons vivants et écouter avec délice la description des recettes fabuleuses dont ils se délectent, faire la grimace et manquer vomir devant les descriptions des autopsies faites par le bourreau de la Ville de Paris, se plonger dans un vocabulaire de l’époque qui ne nous est pas parvenu et qui vaut son pesant d’or…

Des détails incroyables sur les habitudes de toute la société, de l’humour quand il le faut, de la précision dans les enquêtes, des meurtres pas si simples à élucider… Tous les ingrédients sont rassemblés pour nous faire plonger dans l’histoire (ou l’Histoire, comme vous voudrez…). C’est passionnant et je vais repartir dans mes cartons chercher le reste de la série, ça m’a donné le goût de la relire…

Étiquettes : ,

Une Réponse to “L’énigme des Blancs-Manteaux”

  1. Berlingotte Says:

    J’aime aussi beaucoup les enquêtes de Le Floch. Et comme tu le dis, c’est une porte ouverte sur l’Histoire et sur les histoires de l’époque.
    Ohlala, c’est une vrai tentation ce site! Que de livres à lire ou à relire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :