Le mystère de la chambre jaune

by

de Gaston Leroux

La porte de la chambre fermée à clef « de l’intérieur », les volets de l’unique fenêtre fermés, eux aussi, « de l’intérieur », pas de cheminée…
Qui a tenté de tuer Mlle Stangerson et, surtout, par où l’assassin a-t-il pu quitter la chambre jaune ?
C’est le jeune reporter Rouletabille, limier surdoué et raisonnant par « le bon bout de la raison, ce bon bout que l’on reconnaît à ce que rien ne peut le faire craquer », qui va trouver la solution de cet affolant problème, au terme d’une enquête fertile en aventures et en rebondissements.
Tenant en haleine le lecteur de la première à la dernière page, Le Mystère de la chambre jaune est devenu un classique du roman criminel.

 Ce WE, je rangeais nos DVD… je suis tombée sur celui du Mystère de la chambre jaune, que je  n’ai pas pu visionner puisqu’il vient de France et que notre lecteur n’est pas dézoné… Du coup, frustrée, je suis descendue chercher le poche dans mes cartons… Et pof ! voilà comment on occupe une nuit blanche…

J’ai toujours été une grande fan de Rouletabille. C’est un vieux livre bien sûr mais qui garde encore tout son intérêt.

J’aime beaucoup les grands raisonnements du journaliste, ses enquêtes « cérébrales »… Tous les personnages du livre sont bien faits. L’intrigue avance au fur et à mesure des découvertes et raisonnements de Rouletabille, qui oppose sa jeunesse et son ingéniosité aux lenteurs de l’enquête officielle…

A déguster sans modération…

Et d’ailleurs, je vais le faire lire à Mistinguette, elle aimera !!

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :