Mystère rue des Saints-Pères

by

de Claude Izner

Mystère rue des saints-pères Claude Izner

Comme nombre de visiteurs du monde entier, Victor Legris, libraire rue des Saints-Pères, se rend à l’Exposition universelle où la tour Eiffel, qui vient d’être achevée, trône en véritable vedette. En ce début d’été 1889, les Parisiens ont bien du mal à se frayer un chemin dans la foule qui se presse entre
les kiosques multicolores, dans les allées envahies de pousse-pousse et d’âniers égyptiens… Au premier étage de la tour, Victor doit retrouver Kenji Mori, son associé, et son ami Marius Bonnet, qui vient de lancer un nouveau journal, Le Passe-partout. Mais leur rendez-vous est vite interrompu : une femme vient de s’écrouler sous le coup d’une étrange piqûre. S’ensuit une série de morts inexpliquées qui vont marquer les débuts d’enquêteur de Victor Legris… Ces nouveaux mystères de Paris nous plongent dans la capitale des impressionnistes, ses  » villages  » et ses quartiers populaires.

Bon, je l’avoue tout de go, ce n’est pas une découverte, c’est une relecture… premier tome d’une série que j’ai lu en grande partie…

Fan de polar historique, je trouvais le lieu et l’époque de ces enquêtes très intéressantes. Paris, début XIXème, ce premier tome se passe au moment de l’exposition universelle. La Tour Eiffel est toute neuve !!! Intriguant, non ?

La série raconte les enquêtes d’un jeune libraire, Victor Legris. Une jeune femme meurt, piquée par une abeille, et elle ne semble pas être la seule victime de ces abeilles… Pour tout dire, il n’y a rien de vraiment policier dans cette série.

En réalité, ce que j’ai aimé, notamment dans ce premier livre, c’est la description de Paris, l’effervescence de l’exposition universelle, la présence toute nouvelle et donc si étonnante de la Tour Eiffel. Les auteurs de cette série (Claude Izner cache en réalité deux sœurs) décrivent très bien l’atmosphère, les bruits, les odeurs, la tension qui monte avec l’ouverture de l’Expo. Ne serait-ce que pour ça, c’est un tome à lire.

En ce qui concerne l’enquête, rien de vraiment palpitant… Pour tout dire dans ce premier tome, l’enquête démarre même très tard, ce qui n’est pas mon souvenir des suivantes d’ailleurs…

De même, Victor Legris n’est pas mon personnage préféré, bien qu’étant supposé être le « héros », pas plus que Tasha, son amie, journaliste. Le personnage de son ami et associé, Kenji Mori, est intriguant et prometteur. Et au fur et à mesure des tomes, j’ai de plus en plus apprécié Joseph, le commis, qui est à mon avis le plus fouillé et le plus riche des personnages, jusqu’à rendre un peu terne notre bon Victor, et un de ceux qui rend les enquêtes intéressantes.

Bref, une série qui n’est pas le coup de cœur du siècle loin s’en faut, mais qui m’a laissé un bon souvenir puisque j’ai eu envie de relire ce premier tome…

Étiquettes : , , ,

3 Réponses to “Mystère rue des Saints-Pères”

  1. Kikine/Carine Says:

    Ahh tiens, tu me rappelles que j’ai lu ce livre il y a quelque temps et que je m’étais dit que je lirai bien la suite et … j’ai comme un peu oublié🙂
    Merci pour cette piqûre de rappel🙂

  2. melleaurel Says:

    Il a l’air pas mal !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :