Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi

by

de Katherine Pancol

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi Katherine Pancol

Souvent la vie s’amuse.
Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud. …
Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident. Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe ou font gicler le gravier, ignorent les détails. Ils veulent du lourd, de l’imposant, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou, une paille, la main d’un homme tremblant.
Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants dans une main tendue… Et la vie n’est plus jamais triste. Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…

Il s’agit de la troisième partie de cette trilogie entamée avec La valse lente des tortues et Les yeux jaunes des crocodiles (si on peut lui donner ne serait-ce qu’un mérite – elle en a d’autres -Katherine Pancol a le don du titre qui titille la curiosité). J’avais bien aimé le premier, personnages attachants, surtout cette Joséphine Cortès, fragile et malhabile avec la vie, ses deux filles, sa sœur Iris, sa mère, et tous les écueils d’un destin ordinaire pourtant un peu  extraordinaire. J’avais apprécié le deuxième opus, un peu polar, un peu éso, mais bien dans la veine tendre et sur le fil du rasoir du premier. Le troisième, c’est un peu celui de trop. Déjà, le titre aurait pu mettre la puce à l’oreille : l’auteure s’est prise à son propre jeu. Ensuite, c’est un festival de bons sentiments et de bonnes personnes, de gentils qui défendent les gentils et de quelques pas gentils qui sont bien punis. On retrouve tous les personnages des premiers tomes, plus quelques autres, dont Pancol, faute d’avoir choisi, n’a le temps que d’ébaucher l’aventure, les laissant parfois en rade, échoués sur la côte escarpée des idées mal entamées. Ce qu’on avait aimé dans La valse, les personnages attachants, un peu tout croches, ce qu’on avait aimé dans Les yeux, les intrigues bien ficelées et bien menées, on ne le retrouve pas dans Les écureuils. Tout va un peu à vaut l’eau, et si les écureuils sont tristes le lundi, bein, nous on l’est aussi un peu en lisant ce roman qu’on aurait bien aimé aimer.

Un de trop? sans doute.

Une proposition de titre? Les auteurs devraient savoir dire stop à leurs éditeurs.

Étiquettes : , , ,

17 Réponses to “Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi”

  1. Cath Says:

    Bon, déjà que au bout de deux, je me lassais… je pense que je vais laisser passer…

  2. Tiphanie Says:

    Ce n’est pas le premier avis négatif que je vois sur ce troisième opus! C’est dommage, je suis impatiente de le lire à mon tour mais j’attendrai la sortie en poche!

  3. Berrlingotte Says:

    Oui, Tiphanie, le mieux est d’attendre la sortie en format poche…sur la plage!

  4. Kikine/Carine Says:

    J’avais adoré le premier dévoré en une journée. J’ai plus de difficultés avec le second.. et je ne pense pas céder et lire le troisième. Je pense que j’ai d’autres choses dans ma PAL qui m’attendent🙂

  5. Frankie Says:

    J’avais moins aimé le deuxième à cause de cette histoire de meurtres que je trouvais de trop ! J’attendrai la sortie en poche pour lire le 3 car j’aime bien Joséphine.

  6. Céline72 Says:

    Un livre que je souhaite découvrir😉

  7. Berrlingotte Says:

    C’est vrai que déjà dans le deuxième, on sentait un peu un essoufflement… Le troisième, c’est carrément de l’apnée!🙂
    Mais Joséphine est toujours attachante.

  8. lasardine (la ronde des post-it) Says:

    je suis en train de le lire, je ferme donc mes noeils et je reviens une fois que j’ai fini😉

  9. Anne Sophie Says:

    je vais d’abord me laisser tenter par le 1er tome de cette saga de katherine pancol🙂

  10. Pauline Says:

    Ah ba non j’ai même pas commencé le 1 ! ceci dit, je ne m’attends pas à du grand art mais tous les avis sur ce troisième tome ne m’encouragent guère!

  11. Liyah Says:

    Je vais deja lire le premier volet ! Apres on verra mais bon la ca me tente pas des masses

  12. Berlingotte Says:

    Le premier est vraiment chouette. C’est un peu comme Ensemble et c’est tout d’Anna Gavalda. Léger, tendre, bien écrit.

  13. lasardine (la ronde des post-it) Says:

    je l’ai dégusté!!
    c’est vrai qu’il est un peu long, mais franchement, j’y ai retrouvé l’ambiance que j’avais appréciée dans les autres (surtout les crocodiles)!

  14. Christel Says:

    J´ai entendu pas mal de critiques négatives sur ce livre (recherches internet et copines du coin). Du coup, je vais passer. J´avais adoré le premier, moins le deuxième. Et puis après avoir visionné l´auteur en interview, j´ai été de moins en moins fan….Dommage.

  15. Berlingotte Says:

    Même impressions pour le premier et le deuxième tome, Christel.
    Je n’ai jamais vu l’auteur en interview…mais le troisième est, d’après moi, de « étirage de sauce »!

  16. Christel Says:

    Dans mon cercle de lecture, avis unanime après lecture: investir ailleurs!
    Pour l´interview, tu tappes Pancol, tu selectionnes vidéo et voilà. Mais n´attendez pas le tome 4 de sitôt. Elle ne sait pas si il y en aura, elle est fatiguée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :