La route

by

de Cormac McCarthy

La route Cormac McCarthy

L’apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres et de cadavres. Parmi les survivants, un père et son fils errent sur une route, poussant un Caddie rempli d’objets hétéroclites. Dans la pluie, la neige et le froid, ils avancent vers les côtes du Sud, la peur au ventre: des hordes de sauvages cannibales terrorisent ce qui reste de l’humanité. Survivront-ils à leur voyage ?

Ce livre est tout simplement extraordinaire… Impossible de le lâcher une minute.

Il est pourtant d’une tristesse infinie. J’avais les larmes aux yeux devant le parcours de ce père et de son enfant, marchant sans fin sur la route… en direction du Sud et de la mer, plein d’un espoir fou que là-bas, ce sera mieux.

Impossible de rester indifférent, impossible de ne pas ressentir l’atmosphère lourde et oppressante. L’auteur réussit à maintenir cet état tout au long de ce court livre, notamment en ne donnant AUCUN détail !

Que s’est-il passé ? On ne le saura pas. Qui sont-ils ? Comment s’appellent-ils ? On ne le sait pas ? Où sont-ils ? Quel pays ? Quelle route ? Pas plus de renseignement… On ne parle que de l’homme et de l’enfant… Papa, de temps en temps dans les paroles de l’enfant… C’est tout ! Cette dépersonnalisation complète est à mon humble avis magistrale ! L’humanité entière est sens dessus dessous, au point que ces « détails » n’ont plus d’importance…

L’univers dans lequel évolue ce duo père-enfant est infernal. Désolation, froid, pluie, poussières, cendres… Il n’y a pas de soleil… Le ciel est gris, la mer est grise et froide… Il n’y a plus d’oiseaux, plus d’animaux ou si peu, et voués à disparaitre… Comme les hommes ?

Ce livre est bouleversant par le choc décrit entre le monde qui entoure ces deux êtres, un monde dur et brutal de survivants totalement déshumanisés et ces deux personnages, si plein d’amour l’un pour l’autre. C’est LE rayon de soleil qui éclaire l’histoire. Ce père qui se dévoue corps et âme pour son fils (ce que même la maman n’a pas pu faire), qui garde une balle dans son revolver pour lui épargner une fin terrible… Même les dialogues entre ces deux personnages sont réduits au strict minimum… Quelques mots, qui disent tout… et leur suffisent tellement le lien entre eux est fort…

Quant au dénouement, il est ce que l’on arrive à en faire… Malgré beaucoup de tristesse, il peut apporter de l’espoir si cette lecture nous en a laissé un peu au fond de nous… Mais il peut aussi n’être que la continuité de ce que l’on vient de lire.

Emotion intense, comme je n’en avais pas ressentie depuis longtemps dans une lecture… Un énorme coup de coeur pour moi… ♥♥♥

Ce livre a été porté à l’écran… Je ne sais pas si j’aurais le courage de voir ce film, malgré Viggo…

Étiquettes : ,

27 Réponses to “La route”

  1. Nelfe Says:

    J’avais été boulversé par le film! Gros coup de coeur ciné de l’an dernier.
    Mr Nelfe (alias Mr K sur notre blog) a fait une critique du livre, si ça te dis de la lire: http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2010/06/01/18083472.html

    Il ne me reste plus qu’à le lire à mon tour🙂

  2. Nelfe Says:

    Très fidèle au roman en tout cas. C’est sûr il est dur mais tellement beau! Si tu ne l’as pas vu, je te le conseille!

  3. Pauline Says:

    Ah ba il est dans ma pal ! ça m’encourage encore plus !😀 Mon dieu ma pal… terrible…

  4. L'Ogresse Says:

    Extraordinaire, c’est le mot juste. Moi non plus, je n’ai pas tres envie de voir le film, trop peur d’etre decue…

  5. Ikebukuro Says:

    L’un des livres qui m’a le plus marqué ces dernières années. Un vrai coup de poing dans l’estomac… Très beau roman ! Mais je n’ai pas non plus envie de voir le film.

  6. mimi du Canada Says:

    Quelle lectrice tu fais! Si j’étais plus proche de chez toi, j’irais dévaliser ta bibliothèque!!

    • Cath Says:

      Surtout que je suis incapable d’aller à la bibliothèque, les livres, c’est viscéral, je dois les avoir AVEC moi… tout le temps😉
      La prochaine fois que tu passes, tu viens te servir !

  7. Yspaddaden Says:

    Je suis en admiration devant ce livre. Ça fait bien deux ans que je l’ai lu et je crois qu’il est toujours aussi fort dans ma tête. Je suis restée longtemps à tout trouver fade après. Et je n’ai pas tenté le film, il est forcément moins bien (oui, malgré Viggo).

  8. Margotte Says:

    Une de mes meilleurs lectures de l’an dernier. J’en garde un souvenir intense de lecture fébrile… Mais tellement intense que je préfère ne pas voir le film (je redoute les passages « gores »).

  9. Kikine/Carine Says:

    Ça fait plusieurs fois que je me dis que je vais le noter … et j’oublie … mais là, c’est chose faite !

  10. Shana Says:

    Je ne savais pas que le film était basé sur un livre ! J’en apprends une bonne, moi… allez, je note !

  11. bambi_slaughter Says:

    J’ai lu récemment No country for old men du même auteur et bien que l’écriture de ce roman ne m’a pas vraiment plu, je pense me laisser tenter par La route.

    • Cath Says:

      Je pense lire autre chose de lui prochainement aussi… Je ne sais pas encore quoi… La route a été une lecture très intense…

  12. saintmimi Says:

    Merci Cath de m’avoir fait découvrir ce livre.

    Je l’ai acheté en France dans un Relay, et ce fut difficile de lâcher ce livre avant la fin, je me rappelle d’ailleurs de quelques couchers très tardifs.

    Maintenant que je l’ai lu j’aimerai voir le film, et si en plus y a Viggo!!😉

  13. Yannick Says:

    J’ai lu ce livre cet été et j’ai eu les mêmes frissons que toi. Je me suis même surpris à regarder avec un oeil différent mon fils qui a l’âge du « Petit ».
    Si tu n’y vois pas d’inconvénients, je me permets un ctrl c / ctrl v pour faire moi aussi partager ce livre via mon blog.
    Merci

    • Cath Says:

      Bonjour Yannick et merci de ta visite…
      Tu peux partager l’article sur ton blog, pas de problème🙂

      • Yannick Says:

        Super !
        Merci, j’ai également fait des liens vers ton blog que je viens de découvrir et où je viendrai régulièrement car j’ai l’impression que nous avons quelques goûts en commun.
        Encore merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :