Meurtre au Savoy

by

de Maj Sjöwall et Per Wahlöö

Meurtre au Savoy Sjöwal Wahlöö

Viktor Palmgren, puissant industriel à l’immense fortune, est abattu dans le luxueux restaurant de l’hôtel Savoy, à Malmö, devant ses principaux collaborateurs. Le tueur parvient à prendre la fuite. La personnalité de Palmgren, ses nombreux ennemis, la nature douteuse de certaines de ses activités font craindre un meurtre politique, alors que dans son ombre, les proches de la victime avaient eux aussi des raisons de vouloir s’en débarrasser. Après une période de cafouillage typique de l’impéritie policière, Martin Beck est envoyé dans le sud de la Suède aider Per Mânsson à mettre le nez dans les affaires de l’empire Palmgren. Critique acide de la désagrégation sociale provoquée par l’affairisme et l’avidité, meurtre au Savoy est un modèle de police procédural doté d’une conscience sociale aiguë. Maj Sjowall et Per Wahloô ont écrit, entre 1965 et 1975, une série de dix romans mettant en scène l’enquêteur Martin Beck et son équipe. Cette œuvre, qui a marqué la littérature policière occidentale, est republiée dans des traductions entièrement revues à partir de l’original suédois.

Le roman d’un crime… Ce livre est le 6ème volume d’un ensemble de 10 enquêtes, écrites par le duo suédois Sjöwall-Wahlöö, il y a plus de trente ans ! Chaque livre peut se lire de façon indépendante (heureusement pour moi vu que c’est le premier que j’aborde !)

Premier point : j’ai beaucoup aimé la préface de Arne Dahl dans laquelle j’ai lu des choses très intéressantes sur les polars suédois, en plus de noter quelques idées de lecture pour la suite…

En ce qui concerne le livre en lui-même, j’ai donc fait la rencontre de l’enquêteur Martin Beck, envoyé de Stockolm à Malmö pour pallier les déficiences de la police locale dans l’enquête sur le meurtre d’un riche industriel.

Les auteurs mettent en scène des policiers qui n’en finissent pas de piétiner, de se tromper, de se jalouser ou pour certains d’être incompétents. On est loin du roman policier où les héros avancent envers et contre tout et sont infaillibles ! Même si Beck semble solide…

L’intérêt de cette enquête (et de toute la série a priori) vient justement de cette prise de position des auteurs de dénoncer (avec un parti pris évident, mais c’est leur choix) d’une part la lourdeur de l’administration policière suédoise et d’autre part les relations obscures entre les industriels et la politique, le tout mené par l’argent, l’arrivisme et la quête de pouvoir.

L’assassinat de Palmgreen se révèle bien plus tortueux que prévu… et c’est un plaisir de suivre Beck et ses accolytes dans leurs recherches de la vérité et dans leurs frustrations. Sans compter que la canicule qui oppresse tout un chacun tout au long de cette enquête était en parfait accord avec la chaleur étouffante de cet été…

J’ai cependant trouvé le dénouement un peu court… mais si tout d’un coup, les éléments s’enchaînent de façon très rapide, ils sont plutôt logiques et donnent une autre vision de ce meurtre… La conclusion est implacable et désabusée… Ce n’est pas cet assassinat qui changera la face du monde et de la société suédoise…

L’originalité de cette série m’a conquise et je partirai très prochainement en quête d’un autre tome des aventures de Martin Beck !

Étiquettes : , ,

2 Réponses to “Meurtre au Savoy”

  1. Yspaddaden Says:

    J’ai la toute première enquête de ces deux auteurs dans ma PAL, il faut que je m’y mette. Il parait que ce sont eux, les inventeurs du polar à la suédoise qui a tant de succès aujourd’hui.

    • Cath Says:

      Oui, c’est ce que j’ai lu moi aussi ! As-tu cette nouvelle édition toi aussi ? Les préfaces sont toutes écrites par des auteurs… et celle de ce titre est vraiment très instructive !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :