Le peuple du vent

by

de Viviane Moore

Le peuple du vent - Viviane Moore

 

Pirou, château-fort accroché au rivage du duché de Normandie, n’aurait dû être qu’une brève étape du périple de Tancrède et de son maître Hugues de Tarse. Mais en ce mois de septembre 1155, alors qu’un froid terrible s’abat sur le Cotentin, la Mort s’invite dans la citadelle. Le haut-mal en est-il seul responsable ? Ou est-ce la passion secrète de Bjorn, le pêcheur, pour la maîtresse des lieux ? Ou ce cavalier noir qui rôde sur les grèves ? Pris dans les remous des passions, des haines et de la peur qui règnent dans la forteresse, Tancrède découvrira-t-il le secret de ses origines ? Verra-t-il se réaliser la prophétie de l’inquiétant moine rencontré
sur la lande de Lessay : « Vous irez loin, fort loin, messire Tancrède. Par terre et par mer, vers des pays où l’on parle d’autres langues que la nôtre, où l’or et l’argent tapissent les murs, où les femmes sont si belles qu’on les enferme, vous serez prince parmi les princes, et mendiant aussi…  » ?

Lorsque j’ai pris ce livre à la librairie, je dois dire que le titre et la couverture m’attiraient. Ajoutez à ceci que j’aime toujours beaucoup les polars historiques, la quatrième de couverture assez aguichante et hop, Cath ajoute un livre dans son petit panier !!!

Ce livre, je l’ai commencé… il y a 1 an ! Je l’ai fini hier !!! Entre les deux, une très longue pause parce que je n’avais pas vraiment accroché au démarrage.

En fait, je n’ai pas grand chose à reprocher à l’intrigue, ni même aux personnages rencontrés (un peu nmbreux quand même).

Nous suivons un chevalier et son disciple. Nous voyageons au XIIème siècle, en Normandie, et l’auteur nous fait de nombreuses descriptions plutôt intéressantes… Et globalement le rythme de l’enquête m’a plu.

Mais je ne me suis pas passionnée… et je ne continuerai pas avec le prochain tome.

En fait, je ne suis pas particulièrement intéressée par cette période du Moyen-Age, et je pense que ce manque d’intérêt a déteint de façon trop forte  dans ma lecture… On ne peut pas aimer tous les polars historiques, je l’ai appris avec cette lecture😉

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :