L’inconnu du Nord

by

de Anna Jansson

L'inconnu du Nord Anna Jansson

L’île de Gotland passe pour l’un des plus beaux sites sauvages de Suède. Visby, son chef-lieu, est une cité calme où chacun se connaît et se respecte. Forêts, plages et collines y sont autant de refuges pour les hommes et les oiseaux. L’inspecteur Maria Wern y mène l’existence d’une femme d’aujourd’hui, entre deux enfants qu’elle adore et un ex-mari souvent absent. Jusqu’au jour où l’île bascule dans la terreur. En lisière de forêt, un campeur a été retrouvé égorgé tandis qu’à quelques kilomètres au sud se déclenche une épidémie de fièvre foudroyante. Les malades meurent les uns après les autres, au même rythme que les assassinats, qui se multiplient. Mais tout cela est-il vraiment une coïncidence ? Aidée du seul médecin qui lutte encore, Maria Wern veut tenir bon et aller au bout de son enquête. À ses risques et périls…

Première déception avec un polar nordique… Il en fallait une, la voilà…

J’ai acheté ce livre parce que j’aime beaucoup les polars scandinaves et que je n’avais pas encore testé d’auteurs féminins… Prix des lecteurs 2010, on se dit, allez chouette, c’est parti !

Et bien, c’est parti pour rien… Je suis vraiment très déçue…

Le personnage principal est une femme inspecteur, Maria Wern. Elle est tourmentée, face à ses problèmes personnels. Comme de nombreux autres héros.

L’île est la proie d’une épidémie, et plusieurs assassinats sont perpétrés… L’intrigue est mise en place et pourrait être plus qu’intéressante…

Le problème est que l’enquête n’a pas vraiment lieu… On apprend de temps en temps que quelque chose s’est passé, mais on ne sait pas d’où ça vient. Maria Wern n’est ni impliquée dans l’enquête ni absente… elle ne reporte de rien à personne… C’est très étrange.

Et on en arrive donc au dénouement sans qu’on ait vraiment compris qui avait mené l’enquête et fait progresser l’ensemble…

C’est une lecture très décevante, sans intérêt… Bref, passons à autre chose !

Le problème

Étiquettes : ,

2 Réponses to “L’inconnu du Nord”

  1. Christel Says:

    Ce qui est drôle c´est que c´est justement cela mon ressenti habituel face au polars scandinaves. Comme quoi…😉

    • Cath Says:

      C’est sur que l’action n’est pas gérée de la même façon dans les polars scandinaves… Mais j’aime bien le côté bourru et humain de tous les autres inspecteurs que je lis… Cette Maria Wern est empêtrée dans ses problèmes, et elle en a la pauvre… Mais ce n’est pas une inspectrice, c’est juste une héroïne en vrac, qui pourrait être relativement intéressante si c’était un roman de réflexion… mais… il y a une enquête à mener… En gros, la question, c’est y-a-t-il un pilote dans le livre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :