L’aube de Fondation

by

de Isaac Asimov

L'aube de Fondation Isaac Asimov

L’univers uni, c’est fini. L’Empire galactique se désagrège. Trente mille ans de chaos sont au programme. Et moi, j’en ai trop fait et je suis las. Oui, je m’appelle Hari Seldon et je vois que ce nom vous dit quelque chose. Tout ce que j’ai fait, c’est de poser les équations et d’agir. Les équations ne mentent pas. D’ailleurs vous le savez. Je ne voudrais pas jouer les prophètes, mais quand j’allume mon Premier Radiant, je lis l’avenir de l’humanité. Le chaos prévu sera réduit à un petit millier d’années. Je ne pourrai pas y veiller personnellement, mais tout est en place. Je me suis laissé accaparer par ma tâche et, à l’heure de partir, je regrette d’avoir négligé les gens qui m’accompagnaient. Mais ce n’est pas moi qui ai décidé. Les équations ne me laissaient aucune échappatoire. Je continue à venir ici dans mon bureau. Je crois parfois y entendre résonner des voix, celles de mes parents, de mes étudiants, de mes collègues… de Wanda… mais les couloirs sont vides. La Fondation est faite et le bâtiment de psychohistoire ne sert plus à rien. La suite se passe ailleurs.

Il ne m’aura pas fallu longtemps pour dévorer la suite de Prélude à Fondation… La boucle est bouclée, Hari Seldon a mis en application la psychohistoire. Les Fondations sont créées, la légende est en marche ainsi que l’avenir de la Galaxie😉

Ce deuxième tome apporte un superbe éclairage au cycle de Fondation, et continue de main de maitre le Prélude. Même si le rythme du début de ce volume est un peu moins soutenu, ma passion pour ce cycle est restée la même, et j’ai su rester patiente… Bien m’en a pris car les évènements s’accélèrent à nouveau et la mise en place des Fondations expliquée qu moyen de 4 nouvelles, qui relatent chacune une étape de l’avancement du projet de Seldon, tous les dix ans environ, et ce jusqu’à sa mort.

J’aime cet univers créé par Asimov, avec ces millions de planètes, Trantor, qui est un univers à elle-seule… Un passé et une planète d’origine communs, mais oubliés. Des robots ? Cachés… Des mentalistes que l’on découvre. Des personnages que j’avais découvert dans le premier tome, et auxquels je me suis attachée, regrettant presque de ne pas pouvoir les suivre encore un peu…

J’ai beaucoup apprécié ces deux tomes pour plusieurs raisons…

Avant tout, parce que c’est la génèse du cycle de Fondation que j’adore… Mais aussi parce que Asimov n’aura pas juste « surfé » sur la vague du succès de ce cycle. Il se fend d’une véritable histoire, construite, élaborée, avec des personnages riches. Et là encore, il arrive à ne pas lever le mystère sur tout… il explique, sous-entend, mais ne gâchera certainement pas le plaisir de la découverte des tomes suivants pour ceux qui ne les connaissent pas… Du grand Asimov, comme toujours…

Enfin, je suis enchantée de l’avoir lu dans cet ordre… Oh, je sais que plusieurs grands fans diront qu’il faut respecter l’ordre chronologique, lire ces deux tomes avant de se lancer dans le véritable cycle… Et bien, personnellement, j’ai adoré lire ces deux tomes « a posteriori »… avoir mes propres indices, les recouper avec mes souvenirs des 5 autres livres… me faire contredire ou au contraire confirmer dans mes théories.

Et même… rester sur ma fin à la dernière page… juste de quoi me donner envie de repartir dans Fondation.😉

Étiquettes : ,

2 Réponses to “L’aube de Fondation”

  1. Ikebukuro Says:

    Je n’ai pas encore lu Asimov, peut-être parce que j’imagine un univers de robots et que cette partie de la SF m’intéresse un peu moins.

    • Cath Says:

      Il y a le cycle des robots… et ils sont très présents, forcément… mais tout le cycle de Fondation est très différent…
      Et ceci dit, l’approche des robots par Asimov vaut le détour… Le premier (Les robots), notamment, est extra…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :