Les chants de la Terre lointaine

by

de Arthur C Clarke

Les chants de la Terre lointaine arthur C Clarke

La Terre se meurt et les derniers représentants de l’espèce humaine prennent place à bord du Magellan pour un voyage de plusieurs centaines d’années. Au cours d’une escale sur une planète-océan colonisée longtemps auparavant par des vaisseaux-semeurs, l’équipage du Magellan rencontre des humains pour qui la Terre n’est déjà plus qu’un lointain souvenir, une légende.

Une fois encore, la magie de Arthur C. Clarke aura opéré. J’ai quitté la Terre proche de la destruction, à bord du vaisseau Magellan, j’étais pleine d’espoir pour l’humanité qui part s’installer ailleurs dans l’univers. Avant de rejoindre Sagan 2, ma destination finale, j’ai fait escale sur Thalassa, planète « semée » il y a 700 ans par un des premiers vaisseaux à quitter la Terre. J’y ai rencontré ses habitants, des descendants des Terriens. Nous nous sommes observés, nous les Terriens, eux les Lassans, si proches et si différents, curieux les uns des autres, un peu jaloux des fois, mais la plupart du temps réunis par nos origines. Nous nous sommes appréciés… puis je suis repartie… pour mon dernier voyage, le temps d’un sommeil de 300 ans…

Je ne sais plus où j’ai lu une description de ce livre parlant d’une fable… Avec le côté poétique, nostalgique que j’apporte à la notion de fable, oui, c’est tout à fait ça !

Je regrette de ne pas pouvoir suivre ces derniers survivants de la Terre dans leur destination finale, de ne pas connaitre le futur de Sagan 2… je regrette aussi de ne pas avoir pu rester sur Thalassa, pour observer l’évolution de ces autres « terriens ».

Arthur Clarke sous-entend des pans de leurs histoires respectives, nous laisse en attente d’une suite, du futur de tous ces personnages ou tout au moins de ces deux planètes… Il y avait tant de matière pour une suite… Mais il a préféré nous laisser faire, avec nos propres imaginations… Qu’à celà ne tienne, je relève le défi et m’en vais rêver de terraformation de Sagan 2, de nouvelles terres immergées sur Thalassa, et de la célèbre bataille des Scorps…

Étiquettes : ,

2 Réponses to “Les chants de la Terre lointaine”

  1. Lelf Says:

    On me l’a offert à mon anniversaire (il y a donc presque 10 mois, hum) et tu me donnes vraiment envie de le sortir de ma PAL. Je n’ai jamais lu Clarke et ça a l’air très sympa🙂

    • Cath Says:

      Oh, j’adore tout ce que j’ai lu de Clark jusqu’à présent… Et celui-ci garderai une place spéciale… J’espère qu’il te plaira !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :