Elle s’appelait Sarah

by

de Tatiana de Rosnay

Elle s'appelait Sarah Tatiana de Rosnay

Lorsque la police française fait irruption dans leur appartement en pleine nuit, Sarah enferme son petit frère dans un placard et emporte la clé, persuadée qu’elle reviendra le libérer très vite. Mais elle fait partie des milliers de juifs arrêtés lors de la rafle du Vel d’Hiv en juillet 1942. Soixante ans plus tard, Julia Jarmond, journaliste d’investigation, retrouve sa trace. Dès lors, le visage de la petite fille ne la quitte plus. Contre l’avis de son mari – dont la famille cache un terrible secret –, elle veut à tout prix savoir ce qu’il lui est arrivé. La petite Sarah a-t-elle survécu ? Vit-elle peut-être encore ?

Dans ce magnifique roman, Tatiana de Rosnay évoque avec une intense émotion l’une des pages les plus sombres de l’histoire de la France et contribue à sa manière au devoir de mémoire.

Ce livre est maintenant un film paru tout dernièrement en France. Le livre est un hit dans plusieurs bookclubs en Amérique. Je vous suggère de le lire, ce fut une merveilleuse aventure livresque pour moi et sciemment je ne vous en livre pas plus de détails.

 

 

 

 

 

Étiquettes : ,

12 Réponses to “Elle s’appelait Sarah”

  1. Jules Says:

    Un très beau livre, malgré que je ne lis habituellement pas ceux qui concernent la guerre…

  2. lucyspleasure Says:

    J’ai très, très, très, très, envie de le lire.🙂

  3. Berlingotte Says:

    Je l’ai acheté mardi, en vitesse , à Orly. Je n’ose pas trop, un peu peur. Tout ce qui touche cette époque, les enfants juifs, les déportations, etc. Ça me bouleverse…mais vais le lire quand même.

  4. Azariel87 Says:

    Je pense le lire bientôt, mais on verra de mes envies du moment, parfois ça n’est pas le moment pour lire ce genre de livre ^^

  5. Lelanie Says:

    J’ai très envie de le lire mais je suis comme Berlingotte, j’ai peur d’être un peu trop touchée et attristée.

  6. cocolololinotte Says:

    Jules, je ne suis pas une adepte des romans du temps de la guerre, mais je n’ai pas pu le laisser jusqu’au moment où je atteint la dernière page.
    Lucy n’hésites pas…
    Berlingotte, je crois que c’est un roman important, une histoire dont on n’entend pas parler souvent…

  7. cocolololinotte Says:

    Lelanie, pour être trop touchée et trop attristée, ça je ne peux pas te contredire… ça laisse pas froid!

  8. Kikine/Carine Says:

    J’ai adoré cette lecture

  9. Pauline Says:

    J’ai beaucoup aimé le film, peut être lirais-je le roman un jour😀

  10. cocolololinotte Says:

    J’espère qu’on pourra le voir au Canada un jour ce film…!

  11. Berlingotte Says:

    Je viens de refermer le livre. Je suis bouleversée par l’histoire « historique ». Ces enfants laissés à eux mêmes, seuls et sans protection. Je ne peux pas comprendre qu’on ai pu laisser faire ça, un jour. J’ai toujours beaucoup de difficulté, même si je sais que dans ce cas, l’histoire est romancée.

    Enfin, le livre est bien. Parfois un tout petit peu « eau de rose » à mon goût, mais on se prend au jeu!

  12. cocolololinotte Says:

    Oui, ce sont les critiques que j’avais lues au sujet du livre… un peu trop  »eau de rose » mais comme tu dis…
    Oui, une tranche d’histoire camouflée, c’est choquant!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :