Le chateau de verre

by

de Jeannette Walls

Le chateau de verre Jeannette Walls

De son enfance étonnante, la journaliste Jeannette Walls a gardé tard le secret. Ce soir-là, en quittant Park Avenue couverte de perles pour se rendre à une soirée, elle est rattrapée par son passé : elle voit sa propre mère, en pleine rue, fouiller dans une poubelle. Jeannette ne descendra pas du taxi. Ebranlée, elle décide de raconter. Les départs précipités, de ville en ville, les jours sans pain, la misère… L’alcoolisme et les absences du père, savant incompris. La douce folie d’une mère artiste et peintre. De l’égoïsme de ces deux marginaux, Jeannette a souvent souffert. Mais quel enfant a jamais pu caresser un guépard au zoo, avoir une étoile pour son anniversaire ou rêver sur les plans d’un château de verre en plein désert, dessiné par un père visionnaire ? De l’absolue liberté de ces deux anticonformistes, clochards célestes et pleins d’amour, les enfants Walls ont, plus que la faim ou la honte, hérité d’un formidable appétit de vivre…

Voici une superbe découverte. Un livre que j’ai pris au hasard, un titre même pas si accrocheur que ça, une jolie couverture, une quatrième de couverture intrigante.

Une histoire vraie… et pourtant, on ne peut pas s’empêcher de se demander si c’est vraiment vrai. Dans notre petite bulle protégée, comment pourrait-on imaginer que certains enfants vivent de cette façon. Bien entendu, on sait qu’il se passe des choses terribles, ne soyons pas naifs… Mais cette histoire ne raconte pas de violences, de drames purs, de faits divers…

Non, ce livre raconte l’enfance de l’auteure. Une enfance entourée par des parents aimants, intelligents, cultivés, avec des valeurs profondes, plein d’idéaux, plein de rêves… Mais il y a un mais… Des parents inadaptés, inadaptables. Des parents d’un égoïsme forcené… Un père alcoolique, une mère « ailleurs » qui offrent à leurs enfants une vie de misère pure et dure, de fuite. On pourrait dire par choix… mais est-ce vraiment un choix pour ces deux marginaux ?

Et quatre enfants, se serrant les coudes, doués d’une volonté féroce de s’en sortir. Des enfants sans aucune illusion sur leurs parents, et pourtant plein d’amour pour eux, soudés dans leur fratrie au point de se sauver les uns les autres d’un avenir sombre qui les menace… Car on ne peut pas s’empêcher de se dire que l’on ne peut pas se sortir, en tant qu’enfant, d’une telle vie. Mais si… C’est au moins en apparence ce que nous montre Jeannette Walls, et pour cette raison, ce livre est un livre d’espoir et de courage.

C’est vraiment une histoire saisissante, qui prend aux tripes, bouleverse. Elle fait naitre beaucoup de réflexion sur l’amour des parents pour leurs enfants, sur les devoirs des parents. Comment peut-on aimer ses enfants au-delà de toute raison, et les faire vivre de cette manière. Et à voir la façon dont ces enfants s’en sont finalement sortis… Faut-il en conclure que le choix était peut être le bon ?

 

Étiquettes :

10 Réponses to “Le chateau de verre”

  1. christel Says:

    J´ai très envie de lire ce kivre aprèsle résumé et ton commentaire. Je le mets sur ma liste! Merci!

  2. melleaurel Says:

    J’ai vraiment envie de le lire par contre avant je fais une cure de romans plus « drôles » comme ça je ne serais pas trop déprimé !!😉

  3. Karine:) Says:

    Je veux le lire depuis un bon moment celui-là. On m,avait dit que ça ne sombrait pas dans le misérabilisme, malgré le côté « histoire vécue ».

  4. Dany Says:

    Il me tente beaucoup! hop ajouté à ma liste! merci Cath !

  5. Ikebukuro Says:

    Moi aussi je le mets sur ma liste, ton billet me plaît et me donne vraiment envie de découvrir ce livre.

  6. Cath Says:

    Merci Dany… Merci Ikebukuro…

    Suis en mode ours non lecteur… Je me fais peur, je ne lis plus… pas une phrase, pas une ligne. J’y arrive plus😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :