Yoko Tsuno Tome 24 : le septième code

by

de Roger Leloup

Le septième code Yoko Tsuno Roger Leloup

Je me suis fait un petit retour en enfance en ce début de semaine en lisant ce tome d’une série dont j’ai été fan depuis le début… les aventures d’une électronicienne japonaise Yoko Tsuno !

Je ne vais pas dire que j’ai été enthousiasmée, ce serait mentir😦 même si je ne rejette pas tout de ce tome.

L’histoire… Ca fait déjà plusieurs tomes que le scénario me laissait un peu froide ou tout au moins sur ma faim… Mais je mets ça sur le compte de mon grand âge maintenant… alors que j’étais tant emballée étant gamine… Mais quand même… Je trouve cet épisode un peu trop surchargé…

Les personnages… je suis déçue de voir que Vic et Pol sont de moins en moins présents. J’aimais le côté tempérant de Vic et la gentille folie de Pol… ce dernier devient en plus un grand gamin et… bof… Je n’avais pas forcément adoré la comtesse, alors la voir réapparaitre me laisse froide. Et une autre jeune fille apparaît qui semble être destinée à revenir, en la personne de Emilia… Bon, elle a du caractère, des dons certains… Affaire à suivre.

Le dessin… Alors là, je suis pas mal déçue. Et je suis allée refeuilleter mes vieux tomes pour être certaines que je ne rêvais pas… Mais non, le dessin évolue d’une façon qui me déplait. Les visages deviennent de plus en plus anguleux… Les femmes se ressemblent toutes, les hommes pas mal aussi (ca a toujours été un peu le défaut, mais dans ce tome, ça me saute encore PLUS aux yeux.) Les décors en revanche sont toujours aussi fouillés… Rien à dire de ce côté-là à mon avis…

Voilà, mon petit retour en enfance m’a quand même fait du bien… et je vais me procurer la Servante de Lucifer, le tome qui est sorti cette année… parce que j’ai l’impression que les Vinéens sont de retour et j’ai toujours eu un faible pour les amis bleus de Yoko…

Étiquettes : , ,

7 Réponses to “Yoko Tsuno Tome 24 : le septième code”

  1. Paul Arre Says:

    J’ai été un peu déçu aussi, et plus encore par la Servante de Lucifer.

    Je me souviens encore avec nostalgie du plaisir éprouvé à la lecture de l’excellent Trio de l’étrange et du sublime Forge de Vulcain… La Frontière de la vie proposait aussi de superbes vues de Rothenburg.
    L’inspiration s’essouffle, on dirait bien, mais Yoko reste Yoko.

    Sayonara, Cath😉

  2. argali2 Says:

    Juste un petit mot pour vous dire que Yoko Tsuno est Belge. Vous l’avez classée en littérature française.😦
    Nous tenons à nos héros, même de papier.🙂

  3. argali2 Says:

    Merci🙂
    As-tu lu « L’astrologue de Bruges » dans cette série ? On y voit de jolis dessins de Bruges, hier et aujourd’hui.

    La seule BD québécoise que j’ai c’est « Kesskiss passe Milou », Les p’tits tintins à Luc Girard. Un pastiche de notre célèbre journaliste.

  4. oth67 Says:

    Le n°25 est déjà sorti.

    J’adore cette série.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :