Cul de sac

by

de Douglas Kennedy

cul de sac douglas kennedy

Je n’avais rien contre l’Australie avant d’écraser un kangourou par une nuit sans lune et de rencontrer Angie sur une plage ensoleillée. Douce, chaude, Angie. Un vrai rêve pour le voyageur fatigué. C’est quand j’ai su que je l’avais épousée que les choses se sont gâtées, vraiment gâtées jusqu’au cauchemar.

Je suis en mode relecture comme chaque fois que je fais du rangement dans ma bibliothèque… Sachant tout ce que j’ai à lire, je ne me comprends pas moi même… Toujours est-il que je n’ai pas pu résister à Cul de Sac, qui s’appelle maintenant Piège Nuptial, si par hasard mon billet vous donnait envie de le lire… Je me demande pour quelles raisons un auteur ou un éditeur décide de changer un titre…

Enfin, revenons à nos moutons… pardon, je voulais dire kangourous…

Ce livre a été pour moi la découverte de Douglas Kennedy, et j’ai A-DO-RÉ !

Je l’ai dévoré la première fois, englouti cette fois-ci😉

Le narrateur traverse l’Australie, rencontre Angie, superbe Australienne qui semble bien naïve et se retrouve prisonnier d’un cauchemar que je ne souhaite à personne😀

Les descriptions des lieux sont extrêmement bien faites : on ressent la chaleur, on voit les couleurs à dominante jaune, on se représente parfaitement le désert, les villes et ce « village » perdu au milieu de nulle part… Et que dire des personnages, qui sont eux-aussi décrits avec minutie. Ils sont tout simplement fabuleux et hilarants.

Ce roman est une sorte de polar à la base,  le suspens est très fort et très bien entretenu. Le tout est fait avec un humour déjanté et un sarcasme constant. Douglas Kennedy tient le lecteur en haleine tout en le faisant rire aux éclats…

Le fait de connaitre déjà l’issue du roman m’a permis de voir encore plus de nuances, de noter des petits détails, de me concentrer sur certains personnages (comme le père d’Angie).

Ce fut un très grand coup de cœur pour moi à l’époque et cette relecture m’a confirmé qu’il reste un coup de cœur aujourd’hui… ♥♥♥

Étiquettes : , ,

6 Réponses to “Cul de sac”

  1. Nuelle Says:

    J’avais aussi beaucoup aimé. Ensuite, j’en ai lu d’autres du même auteur, et comme c’est le cas souvent, on tombe dans la « recette ». Même si c’est toujours aussi efficace!
    J’avais ADORÉ « Les charmes discrets de la vie conjugale », différent des autres, peut-être parce que le narrateur est une femme.
    Son dernier bouquin se passe à Berlin (où il vit en dilettante)…je le lirai quand il sera en format poche!

    • Cath Says:

      Moi aussi… C’est le second que j’ai lu et j’ai adoré aussi !
      Ensuite, effectivement, les autres sont tous d’excellents moments de lecture mais sur la même recette : tu dois tomber le plus bas possible pour remonter.
      Cul de sac est totalement différent justement et c’est ce que je continue d’apprécier…
      As-tu lu la femme du Vème ? Je sais pas trop quoi en penser… J’en parlerai prochainement…

  2. Nuelle Says:

    Oui, lu aussi. Un peu trop space pour moi!🙂

  3. isamarredelapluie Says:

    J’ai moi aussi adoré CUL DE SAC; avalé en deux soirées.
    Tiens donc il a changé le titre de son livre ce n’est pas courant,

  4. Ptite Souris Says:

    En fait le nom a changé parce que le traducteur a changé. Rien de plus, d’autant que le nom original n’a pas grand rapport avec ces titres français (The Dead Heart).
    C’est un livre que j’ai beaucoup apprécié également.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :