Mini Shopaholic

by

de Sophie Kinsella

Becky Brandon thinks that having a daughter is a dream come true: a shopping friend for life! But two-year-old Minnie has a quite different approach to shopping. The toddler creates havoc everywhere she goes, from Harrods to her own christening. Her favorite word is “Mine!” and she’s even trying to get into eBay! On top of everything else, Becky and Luke are still living with her parents (the deal on house #4 has fallen through), when suddenly there’s a huge nationwide financial crisis.

With people having to cut back, Becky decides to throw a surprise party for Luke to cheer everyone up. But when costs start to spiral out of control, she must decide whether to accept help from an unexpected source—and therefore run the risk of hurting the person she loves.

Will Becky be able to pull off the celebration of the year? Will she and Luke ever find a home of their own? Will Minnie ever learn to behave? And . . . most important . . . will Becky’s secret wishes ever come true?

Un tome de plus dans la sage de l’accro du shopping… Et oui, je l’avoue bien humblement, je suis une fan de Becky. Elle me fait rire et que celui/celle qui n’a jamais ri de stupidités me jette le premier livre :p

Force est quand même de constater que je n’ai pas autant ri avec celui-ci. Peut-être parce que maman moi-même, je n’ai pas pu apprécier autant que les autres fois les incohérences de Becky, ses disfonctionnements pathologiques qui jusque là m’amusaient m’ont plutôt ennuyé lorsqu’il s’appliquait à cette petite fille…

Tant pis… Je n’aurais de toutes façons pas pu ne pas lire ce dernier tome, c’est fait🙂

Étiquettes : , ,

2 Réponses to “Mini Shopaholic”

  1. Eloo Says:

    Je n’ai toujours pas lu cette saga, qui pourtant est presque à l’origine de l’engouement pour la chick-lit, ralalala…
    Ceci dit, je pense que, comme toi, je n’apprecierais pas trop que les « tocs » de l’héroïne soient imposés à sa fille, déjà quand j’entends parler de Victoria Bekham, Katie Holmes (poiur ne citer qu’elles) et leur comportement d’addict du shopping imposé à leurs enfants, mes cheveux se dressent sur ma tête!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :