Les tribulations d’un Chinois en Chine

by

de Jules Verne

Le richissime Chinois Kin Fo vient de se trouver soudainement ruiné. La vie, qui lui paraissait jusqu’alors insipide, lui devient insupportable. Il contracte une assurance vie de 200 000 dollars en faveur de sa fiancée Lé-ou et du philosophe Wang, son mentor et ami à qui il demande de le tuer dans un délai de deux mois, tout en lui remettant une lettre qui l’innocentera de ce meurtre. Avant le délai imparti, Kin Fo recouvre sa fortune, doublée. Il n’est plus question pour lui de renoncer à la vie. Mais Wang a disparu avec la lettre et il n’est pas homme à rompre une promesse ! Voilà donc Kin Fo condamné à mort, par ses propres soins ! Une seule ressource : retrouver Wang. Et Kin Fo de se lancer dans le plus haletant des périples au pays du Céleste Empire. Récit alerte à l’intrigue parfaitement bien menée, Les tribulations d’un Chinois en Chine est un des joyaux des  » Voyages extraordinaires  » du grand Jules Verne.

Un autre livre que j’aime d’amouououour ! Un autre de ces livres qui m’a fait aimé les livres et la lecture avec passion🙂

Bon, vous me direz que Jules Verne, de toutes façons, c’est un hit assuré quand on est jeune (ou du moins de mon temps parce que maintenant, je ne sais pas trop)… mais quand même, celui-ci tient une place toute particulière dans mon cœur… et le film que j’ai découvert pas très longtemps après ma première lecture n’a fait que maintenir cet engouement… (même si le scénario a pris de nombreuses libertés)

Pourquoi ? Bien bonne question… Je pense que le titre a eu beaucoup d’importance. C’est important le titre dans le choix d’un livre. C’est un des premiers romans avec un titre « bizarre » qui m’ait interpellé… Depuis, je ne les compte plus😀

Les lieux où évolue le héros sont magiques, Jules Verne ne cherche pas vraiment à nous faire découvrir grand chose, mais nous détaille quelques endroits essentiels qui font rêver !

Les personnages sont parfaits, les méchants sont méchants à souhait…Les agents de la police d’assurance sont un couple de jumeaux à la Laurel et Hardy, Soun, le majordome est impressionnant de paresse.

Le rythme du livre enfin m’a gardé en haleine du début jusqu’à la fin. On ne s’arrête pas un instant pour souffler.

 

Je ne vais vous dire que cette relecture a fait renaitre tout ça en moi. Ce serait exagéré… Je me suis en revanche souvenue de ce plaisir que j’ai eu à lire ce voyage incroyable de Kin Fo. Aujourd’hui, je ne sais pas si un auteur comme Jules Verne fera autant rêver les enfants… Trop de livres qui sortent sur des sujets fabuleux. Pourtant, j’espère que mes enfants sauront apprécier à sa juste valeur les mondes merveilleux qu’il a créé.

Je vais de ce pas mettre ce livre dans la Pile A Lire de mon fiston🙂

Étiquettes : ,

9 Réponses to “Les tribulations d’un Chinois en Chine”

  1. lagiroflee Says:

    Une bonne idée pour faire lire mon junior

  2. Ann-Catherine Says:

    Tiens, ca, c’est une idée ! Justement, on part en vacances en Chine en Avril et mes deux grands apprennent le chinois à l’école. Comment n’y ai-je pas pensé toute seule ??….. Parfaite lecture d’ici là (si je trouve le livre à New York ;((

  3. Edith M Says:

    Ah oui génial, un bouquin que j’avais un peu oublié… et que je vais moi aussi offrir à mon fils, disons pour Noël, ça me donne une petite marge pour le relire ;-)) !!!

  4. kiwi Says:

    je ne connaissais pas ce Jules Verne. A trouver de toute urgence.

  5. Laurent T Says:

    « Les Tribulations d’un Chinois en Chine », mais c’est toute ma jeunesse qui remonte à la surface…

    Imaginez-vous que mes parents nous avaient offerts le « 33Tours » et que je l’écoutais avec mes frères ! Et non, ce n’est pas une blague, c’était sans aucun doute l’ancêtre du iPod !!!

    J’avoue que je ne me souviens plus vraiment de l’histoire, mais je reste un fan inconditionnel de Jules Verne, avec une préférence pour « l’île mystérieuse » (la suite de « 20.000 lieues sous les mers »), dans sa version « Bibliothèque verte ».
    Je viens de faire une petite recherche et le 1er exemplaire est semble-t’il sorti en 1875, ce qui ne nous rajeunit pas !!!

    Bonne lecture ou bonne écoute pour les versions audio…😉

    et Bravo Catherine pour ton blogue. Continue à nous faire voyager dans le temps !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :