L’histoire de Pi

by

de Yann Martel

L'histoire de Pi Yann Martel

Fils d’un gardien de zoo de Pondicherry, le jeune indien Pi Patel, dont la connaissance des animaux est encyclopédique, embarque avec sa famille à bord d’un gigantesque cargo vers le Canada. Après un effroyable naufrage, il se retrouve dans un radeau de survie, en compagnie… d’un orang-outang, d’un zèbre, d’une hyène et d’un tigre du Bengale, qui finit par tout dévorer ! Et Pi va devoir cohabiter 227 jours avec le fauve.

L’avis de Marje

J’ai trouve le livre passionnant. Une histoire de survie comme on en lit rarement. Un livre ou le héros est confronte à ses peurs. J’étais triste de finir le livre et de devoir laisser le héros.

 

L’avis de Cath

J’ai moi aussi adoré ce livre… Une histoire fantastique, un récit incroyable de Piscine Molitor, ce jeune survivant… J’ai adoré la mise en scène de l’ensemble. La simplicité du narrateur, la poésie avec laquelle il s’exprime et sa naïveté enfantine font résonner le récit à la manière d’une fable.

Le narrateur mêle à la description de sa survie de nombreuses réflexions personnelles. On ressent une sorte de recherche spirituelle. La peur de mourir de chaque instant semble l’avoir fait murir prématurément et l’horreur de ce qu’il nous décrit semble malgré tout avoir préserver une part de son âme d’enfant.

Il règne du début jusqu’à la toute fin une tension qui magnifie la surprise du dénouement.

Cette lecture sera pour moi un des coups de cœur de l’année !

 

 

Étiquettes :

6 Réponses to “L’histoire de Pi”

  1. Cath Says:

    Je pense qu’il va faire partie de mes lectures d’été…

  2. Cath Says:

    Reblogged this on Des livres en trop ? … Jamais !!! and commented:

    Je reblogue ce post pour ajouter à l’avis de Marje mon impression suite à la lecture de ce livre. Un coup de coeur ♥

  3. Christel Says:

    Achete sur lecture de critiques internautes, je l’ai dans mon stock de livres et vais le lire très vite. Vous m’avez motivée!

  4. Christel Says:

    J’ai enfin pris le temps de lire ce livre qui est je crois une lecture d’ados. J’ai beaucoup aimé. C’est très difficile je trouve d’expliquer les émotions de ce livre. On a l’impression de passer du témoignage au rêve. On passe de choses graves possibles a l’imaginaire impossible. Cette lecture est je crois une lecture d’ados. J’hésite. Je ne sais pas si des jeunes ados (12 ans) peuvent tout comprendre dans ce qui est de la partie religion. je dirais a partir de 15 ans ( mais peut-etre est ce du au bilinguisme de mes enfants. Les franco français ont sûrement plus d’aisance. Curieusement, la partie avant le naufrage (dont avec plus de personnages) avait pour moi plus de longueurs que celle après le naufrage (2 personnages). Il faut donc passer ce cap pour se faire prendre totalement par l’histoire. La fin reste agréablement surprenante, même si je pensais avoir un vrai retour dans le présent, même si à flexion, il n’est pas nécessaire. On reste dans le rêve.

  5. Christel Says:

    Désolée pour l’auto correction, certaines fautes dans mon commentaire .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :