La délicatesse

by

de David Foenkinos

La délicatesse David Foenkinos

« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après midi à regarder la télévision, Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse…

_ Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, répondit Nathalie.

Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité. »

J’ai acheté ce livre sur délit de renommée😉 Et ce quatrième de couverture m’a plu… Alors me voici avec un Foenkinos en poche… Après tout, cet auteur a le vent en poupe, non ?

C’est un ouvrage tout doux, qui se lit en un après-midi.

Je ne sais pas vraiment si je m’en souviendrais longtemps par ce que honnêtement, malgré un thème et une entrée en matière qui m’ont plu, je n’ai pas été emballée du tout.

Une bonne partie de l’ouvrage m’a fait penser à Amélie Poulain, et pas seulement en raison de la couverture avec Audrey Tautou… La mise en scène de la rencontre entre Nathalie et François, de leurs premières années de vie a résonné de la même façon. Les émotions sont intenses et décrites avec beaucoup de pudeur.

La construction du livre est intéressante, chaque paragraphe de l’histoire étant séparé du suivant par un paragraphe qui n’a  pas vraiment de lien… Mais qui se comprend plus comme une extension de ce qui est en train de se passer… Un exemple ? Alors que Markus, un des personnages, attend Nathalie, il est en train de lire un article de journal. Le paragraphe suivant est justement l’article en question. C’est original et surprenant. Mais sur toute la longueur du livre, on finit quand même par se demander l’objectif…

Sur l’ensemble de ma lecture,  je n’ai pas trouvé d’intérêt particulier au déroulement de l’histoire. La progression est très lente, mais je n’ai jamais eu de problème avec les intrigues lentes… Les personnages sont ou pourraient être attachants, mais ils n’avaient pas la saveur à laquelle je m’attendais… Il a manqué un ingrédient, que je ne sais pas nommer. C’est dommage.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :