Posts Tagged ‘échecs’

Le tableau du Maître flamand

2 juin 2010

de Arturo Perez Reverte

Le Tableau du Maître flamand Arturo Perez Reverte

Julia, restauratrice d’oeuvres d’art à Madrid, travaille sur un tableau du XVe siècle représentant deux chevaliers jouant aux échecs. Une expertise révèle, sous la peinture, une phrase en latin pouvant se traduire par « qui a pris le cavalier » ou « qui a tué le chevalier ». Avec l’aide d’un antiquaire, d’un joueur d’échecs et d’un historien, son ancien ami, Julia tente de déchiffrer l’énigme du tableau. Pure devinette de spécialistes ? Non, car un mystérieux inconnu reprend la partie d’échecs du tableau de façon bien macabre : les proches de Julia, transformés en pièces du jeu, sont assassinés les uns après les autres…Perez-Reverte, que l’on savait déjà extrêmement doué pour les constructions subtiles, se révèle ici un joueur hors pair. Plusieurs énigmes s’entrecroisent et se répondent : qui a tué le chevalier cinq siècles plus tôt ? Quelle est l’issue de la partie ? Qui est l’assassin actuel ? L’auteur fournit au lecteur les diagrammes de la partie en cours, l’impliquant ainsi dans un jeu qu’il mène de main de maître. Jean-Marc Laherrère

Ce livre est le premier de Perez Reverte que j’ai lu. Découverte coup de cœur pour moi, je suis tombée dans ce livre et n’ai pas réussi à en sortir avant la dernière page. Encore aujourd’hui, je prends beaucoup de plaisir à le relire.

Nous suivons une enquête subtile où la peinture que restaure Julia joue le rôle central. La partie d’échec de Peter Van Huys montre deux chevaliers en train de jouer avec une femme qui brode à l’arrière. Mais sous cette peinture, Julia découvre une inscription mystérieuse… « Qui a tué le chevalier? »

Alors que la jeune femme s’attache à trouver la réponse à cette question, les morts se multiplient autour d’elle. Tous liés d’une manière ou d’une autre à la partie d’échec qui se joue sur le tableau.

Toute l’intrigue est basée sur le fait qu’il faut finir la partie en jeu pour trouver le mystérieux tueur de notre époque et résoudre l’énigme du tableau. Les deux enquêtes sont totalement liées et passionnantes…

Pas besoin de s’y connaître aux échecs (non seulement je n’y connais rien, mais en plus ça ne m’attire pas du tout !), c’est de stratégie dont il est question, de réflexions pour engager le mouvement suivant. C’est un livre magique et captivant, reliant notre époque au XVème siècle par le biais de l’art et des échecs.

Un livre qui ne plaira certainement pas à tout le monde, mais qui à mon avis, vaut la peine d’être essayé pour l’originalité du thème…

Et une relecture qui me donne envie de relire les autres que j’ai en stock… Zut, ça va pas faire descendre ma PAL, ça… :-/