Posts Tagged ‘première guerre mondiale’

Avant la tourmente

29 mai 2010

de Anne Perry

Avant la tourmente Anne Perry

En ce magnifique mois de juin 1914 à Cambridge, les journées s’étirent, ensoleillées, intemporelles. Mais pour Joseph Reavley, professeur à St. John, cet été idyllique est anéanti par la mort de ses parents dans un accident de voiture. En lui annonçant l’horrible nouvelle, son frère Matthew, agent des services secrets britanniques, lui révèle que leur père lui apportait justement un mystérieux document… Les deux frères se mettent alors en quête de ce fameux dossier concernant un sinistre complot, et rejoignent leurs soeurs Hannah et Judith dans la demeure familiale.Reine incontestée du polar victorien, Anne Perry nous invite, dans cette ambitieuse série, dont « Avant la tourmente » est le premier opus, à partager le destin de cette famille alors que la Première Guerre mondiale ravage toute l’Europe.

J’ai lu plusieurs critiques dernièrement d’enquêtes de Thomas  et Charlotte Pitt. Je suis un peu sceptique en réalité sur Anne Perry. J’aime beaucoup l’ambiance des polars victoriens et elle apparaît comme incontournable. Mais passée la découverte des 3 ou 4 premiers que j’ai lus, je dois avouer que je me suis lassée…

Mais, on n’arrête pas Cath comme ça ! Je me suis alors penchée sur une autre série qu’elle a écrite et qui se passe de 1914, juste avant la guerre, à 1918.

J’ai relu ce WE le premier tome de la série qui m’avait beaucoup plus lors de ma première lecture.

Cette seconde lecture est un peu plus décevante, mais reste agréable.

Dans cette série, nous suivons la famille Reavley. Lorsque commence le premier tome, les parents viennent de mourir dans un accident de voiture. Joseph, le fils aîné, professeur à Cambridge, Matthew, agent secret, Hannah, mère au foyer et femme de militaire, et Judith, la plus jeune des sœurs doivent faire face à cette disparition et enquêtent sur la disparition de documents de leur père. Tout se déroule sur fond de montée de la tension après l’attentat de Sarajevo.

Je ne m’en souvenais pas à ce point, mais le rythme est très lent. L’intrigue est pourtant présente mais pas forcément tout le temps passionnante. (C’est le côté décevant de ma relecture…)

En fait, de mon point de vue, ce polar historique est bien plus passionnant pour le côté historique que pour le côté polar… J’ai vraiment trouvé très intéressante la description de l’ambiance en Angleterre à l’approche de la guerre. On se promène dans le milieu universitaire de Cambridge, en ville à Londres, dans le village en campagne. Les points de vue diffèrent suivant les sociétés, mais tous montrent la peur du changement, un certain nombre de valeurs à défendre et la vision de ce qui se passe sur le continent depuis l’Angleterre, sorte de détachement sans l’être… avec une petite pointe de la vision politique de l’époque.

Et la progression de l’enquête reste malgré tout assez fluide et amène un semi-dénouement pour ce premier tome qui donne vraiment envie de lire (relire pour moi cette fois-ci ;)) le second.

En bref, une série qui m’a bien plu, plus que la série victorienne des Pitt.

Il me reste… à relire les trois autres tomes, dès que je les aurais extraits de mes cartons… et à découvrir une autre série de Perry, les enquêtes de Monk, dont j’ai entendu parler mais que je n’ai jamais eu dans les mains…

Publicités