Peur

by

de Thierry Serfaty

Peur Thierry Serfaty

Pourquoi un jeune gardien de zoo s’est-il offert en pâture à des fauves affamés ? Qu’est ce qui a poussé une jeune femme ayant peur du vide à se jeter du haut d’une tour de 39 étages ? Et qui les photographie au moment où ils affrontent la mort, visages tournés vers l’objectif avec un regard d’acceptation et de ravissement ? Obsédé par ces questions, le commissaire Erick Flamand se lance dans une enquête qui le mènera au coeur des méandres de la folie humaine…

J’ai découvert Thierry Serfaty avec le Sang des Sirènes, puis ai récidivé avec La nuit interdite, dont j’ai parlé dans ce blog, ici. Bon, on l’aura compris, j’ai aimé et continué😉

Peur… fait peur… AAAaaarrff, pas pu m’empêcher… mais il faut m’excuser… besoin d’évacuer la tension… Il faut dire que pas bien maline, j’ai entamé ce bouquin hier soir… ai eu les tripes complètement prises et n’ai pas pu m’en détacher de la nuit puis de la journée…

Ce livre se pose en suite de la Nuit Interdite, 6 ans plus tard. Il reprend les personnages qui menaient l’enquête, à savoir Laura et Erik, maintenant mariés, mais aussi certains personnages secondaires, tels que Marina, Éva et Laurent. J’ai trouvé intéressants de suivre, non seulement les enquêteurs, mais aussi certains des protagonistes du premier drame.

La première enquête se passait dans le monde du sommeil, dévoilait les risques psychologiques pouvant apparaître avec le manque de sommeil… Le personnage de Erik, le commissaire, s’était révélé complexe, plein de drames intérieurs qu’on ne pouvait alors que soupçonner.

Dans ce nouveau volume, nous en découvrons plus sur lui, voyons également évoluer Laura et Marina.

Il est cette fois-ci question de peur, de phobies tellement fortes qu’elles empêchent les enfants et adultes qui en souffrent de vivre normalement. Mais quelqu’un semble avoir trouvé le moyen de supprimer ces phobies, de supprimer si complètement la peur qu’ils en meurent !

L’enquête se passe en partie à Paris où les meurtres ont lieu et en Provence où se trouvent l’Institut où l’on tente de traiter les enfants phobiques…

Le rythme est relativement soutenu malgré un ralentissement en milieu qui m’a décontenancée un moment.

Je suis définitivement conquise par cet auteur et par ce cycle, qui ne s’arrête pas là… mais j’aurai aimé un peu plus de corps dans les descriptions des phobies que le commissaire porte en lui… de la même façon que j’aurais souhaité comprendre un peu plus où en est Laurent. Il me semble que ces deux points notamment auraient été très positifs pour l’intrigue.

J’attends avec impatience de suivre la suite de cette intrigue dans Agonia… et je découvrirai avec plaisir les autres livres de Serfaty… J’en ai d’ores et déjà un en stock… Si je pouvais juste éviter de le démarrer en pleine nuit😉

Étiquettes : , ,

5 Réponses to “Peur”

  1. Berlingotte Says:

    Ah bein moi, j’avais pas du tout accroché à La Nuit interdite (commencé puis arrêté, ce qui est super rare, puis repris en désespoir de « j’ai rien à lire ce soir »)
    Tout le bla-bla médical m’avait gavée…

    • Cath Says:

      Oui, c’est à classer dans les polars scientifiques… mais j’avais pas été trop gênée moi… Je trouvais le thème du sommeil super original… ce doit être l’insomniaque qui était passionnée😉

  2. nymeria Says:

    Ah! Ce livre est dans ma PAL depuis très, très longtemps. Par contre, tu m’apprends quelque chose, je ne savais pas qu’il y avait un précédent livre. Je savais qu’il y avait une suite (j’ai Peur et Agonia dans ma PAL). Je me demandais si ça pouvait gêner ma lecture !? Faut-il lire La nuit interdite avant selon toi ou bien est-ce que ça ne pose pas de problèmes ? En tout cas merci pour ton avis, Peur remonte sur le haut de ma PAL !😉

    • Cath Says:

      Oui, je pense que c’est mieux d’avoir lu La nuit interdite avant parce que tu as beaucoup de personnages, assez torturés, qui viennent de la première enquête !

  3. tifany Says:

    il a laire bien je vais le lire tout de suite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :