Archive for juillet 2012

Et les gagnants sont !!!!!!!!!!!!!

25 juillet 2012

Je suis en retard, mais vous commencez à être pas mal habitués 😉

Donc j’ai recompilé les résultats de nos lectures et mis à jour la page de Suivi de Notre Défi de Lecture…. Vous pouvez la consulter en cliquant dessus !

Chapeau bas à Argali avec 11 auteurs différents (et bien plus de livres 😉 )  dans le grand défi Étienne Brûlé qui consistait à lire plus de 10 livres.

Chapeau bas aussi à Isallysun qui compte 9 auteurs différents (et également bien plus de titres lus) dans le défi Samuel de Champlain, soit entre 6 et 9 livres

Bravo enfin à Marje, qui comptabilise 5 auteurs différents dans la catégorie Jacques Cartier (entre 2 et 5 livres)

J’espère que vous avez fait de belles découvertes. Merci de votre participation, des vos interventions, de vos commentaires, de vos visites… J’espère continuer de vous voir par ici 🙂

De mon côté, j’ai râté la barre des 10 que je m’étais fixée, mais j’ai lu trop de livres des mêmes auteurs… Je me suis fait avoir par mes propres règles 😀 😀

Mais je suis ravie de mes lectures, et vais continuer de suivre certains auteurs avec plaisir.

 

Merci encore et bonnes lectures à tous ♥

Publicités

Quatre sœurs

23 juillet 2012

de Junichirô Tanizaki

Dans une vieille famille de commerçants aisés dont tout le monde connait le nom à Osaka, quatre filles ont mené une vie luxueuse jusqu’à la mort de leur père. Sa disparition et les changements de vie dans le Japon de l’entre-deux-guerres les ont laissées dans une situation financière précaire.

Les deux ainées sont mariées, l’une avec un employé de banque, l’autre avec un expert-comptable. Leur destin est tout tracé, mais celui des cadettes ?

Youki Ko, timide, réservée, dévouée à sa famille, fidèle aux coutumes anciennes, refuse les uns après les autres des prétendants qu’elle juge indignes d’une alliance avec sa famille. Elle épouse le fils d’un vieux noble de la cour. Tae Ko, la plus jeune, est moins conformiste : elle n’hésite pas à travailler pour gagner sa vie, part vivre avec le fils d’un joaillier, le quitte pour un photographe et finit par épouser un barman, après la naissance de leur enfant.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet ouvrage. Si je ne peux vraiment pas le qualifier de lecture d’été, c’est vraiment une belle histoire.
À la manière des quelques pièces de littérature japonaise que j’ai pu lire, l’action se déroule avec une lenteur quasi désespérante pour la lectrice occidentale que je suis. Mais une fois qu’on passe ce barrage, la lecture devient un vrai plaisir.
On suit ainsi la vie d’une famille traditionnelle de la région de Kobe-Osaka juste avant la seconde guerre mondiale et jusqu’à mi 1941. Quatre sœurs, proches mais si différentes, et aux destins liés mais très opposés.
Il est vraiment passionnant de suivre notamment cette course au prétendant pour la troisième sœur, Youki Ko. Le côté passif de la jeune fille, le système d’entremetteuses de l’entourage, l’implication de la maison aînée et cadette.
Le partage des rôles, devoirs et responsabilités des ménages des sœurs mariées par rapport aux deux jeunes sœurs non encore mariées à la mort du père est également très décrit et très intéressant.
Enfin, le parcours de la « petite dernière », en opposition totale avec les valeurs et traditions de sa famille nous fait découvrir la difficulté à s’intégrer dans une société qui nous est décrite comme rigide et lente pour cette jeune femme aux mœurs plus occidentales que japonaises.

Un excellent moment de lecture qui nous fait découvrir un peu le Japon traditionaliste d’avant guerre. 🙂

Mention moins pour l’éditeur qui raconte l’essentiel sur la quatrième de couverture… Ridicule…

Serum Saison 1 Episode 1

12 juillet 2012

de Henry Loevenbruck & Fabrice Mazza

20120712-235417.jpg

1773 : MESMER INVENTE L HYPNOSE
1886 : FREUD INVENTE LA PSYCHANALYSE
2012 : DRAKEN INVENTE LE SÉRUM

Une injection.
Sept minutes pour accéder au subconscient d Emily Scott.
Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques.
Quelques jours pour empêcher le pire.

Je suis tombée par hasard sur le premier « tome » de Sérum il y a déjà un certain temps. Série policière à ses débuts et sur un principe que j’avais trouvé intéressant : la série est pensée à la manière d’une série télé, en plusieurs épisodes, publiés chaque mois. 6 épisodes pour la première saison et une seconde saison plus tard…
À ce moment, je ne pouvais pas télécharger le premier tome sur mon lecteur, ce qui fait que j’ai dû prendre mon mal en patience jusqu’à cet été… Mais ça y est, j’ai enfin pu satisfaire ma curiosité et je dois dire que j’ai été agréablement surprise.

Tout d’abord, le livre…

Lu en version électronique, la conception du livre est faite de façon très originale. Des hyperliens nous renvoient vers le site http://www.serum-online.com/ et rendent la lecture très vivante. Musique d’ambiance avec différents thèmes selon les personnages et l’action…

Le contenu…

L’intrigue se passe à New York. Tous les éléments sont présents pour maintenir l’attention du lecteur/amateur de feuilleton… Une héroïne sympa, un ami au comportement un peu bizarre… Une histoire personnelle qui laisse présager de multiples rebondissements… Une victime à laquelle on s’attache et qui a tout oublié de son passé… Et des méchants qu’on ne fait que deviner… Ce qui laisse une grande possibilité d’évolution de l’intrigue. Le tout lié par des seconds rôles qui pourrait prendre de l’ampleur plus tard.

Le rythme est bon, on alterne entre Lola, l’héroïne, que l’on suit dans son enquête et sa vie, et quelques passages plus nébuleux (je veux dire par la qu’ils sont volontairement maintenus dans le flou au niveau des descriptions) qui nous donne un aperçu des « méchants ».

Bref, ce « pilote » a définitivement retenu mon attention, et je me suis téléchargé l’autre épisode existant pour le lire plus tard…. En fait, il y a deja 3 tomes publiés en version papier, mais pour une raison incompréhensible, la version électronique du 3 n’est pas dispo… Il s’agira ensuite de patienter jusqu’à la rentrée pour la sortie du suivant… Et de régler mon problème de téléchargement depuis le Canada… Histoire à suivre 🙂