Posts Tagged ‘livres’

Le jeu de l’ange

16 février 2013

de Carlos Ruiz Zafon

jeu-ange jeu--ange

Dans la turbulente Barcelone des années 1920, David, un jeune écrivain hanté par un amour impossible, reçoit l’offre inespérée d’un mystérieux éditeur : écrire un livre comme il n’en a jamais existé, «une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d’être tués», en échange d’une fortune et, peut-être, de beaucoup plus. Du jour où il accepte ce contrat, une étrange mécanique de destruction se met en place autour de lui, menaçant les êtres qu’il aime le plus au monde. En monnayant son talent d’écrivain, David aurait-il vendu son âme au diable ?

Après l’Ombre du Vent que j’avais adoré, je découvre donc le Jeu de l’ange. Décors et thème similaires, les livres omniprésents, une grande part au mystère et du fantastique en fil rouge… Que demander de plus ?

Contrairement à ce que j’avais cru comprendre, il ne s’agit pas du tout de la suite de l’Ombre du Vent, mais bien évidemment, on évolue dans un univers identique.

Je suis rentrée dans l’histoire à toute vitesse, me suis prise d’affection immédiatement pour le jeune David et ses tourments d’écrivain. J’ai aimé les descriptions de Barcelone, la puissance de l’obscurité omniprésente, les personnages secondaires tels que le vieux libraire Sempere et la jeune Isabella si plein de vie. Puis sans comprendre vraiment pourquoi, il y a eu un flottement et la lecture est devenue plus difficile. Je me suis accrochée, ai fait une pause, suis revenue et je ferme enfin ce livre. Pas déçue réellement, mais peut être un tout petit peu sur ma faim quand même. Mais pouvais-je m’attendre à autre chose après l’émotion que m’avait procuré l’Ombre du vent… Mon erreur aura certainement été de chercher à comparer…

 

Publicités

Sang d’encre

29 novembre 2010

de Cornelia Funke

Sang d'encre  Cornelia Funke

Meggie et ses parents savourent leurs retrouvailles lorsque Farid apporte une nouvelle bouleversante: prêt à tout pour revoir les fées et sa famille, Doigt de Poussière a regagné le Monde d’encre, ignorant qu’un grand danger l’attend. Farid et Meggie décident de partir à sa recherche. C’est le début d’un voyage incroyable.., et terrifiant. Le deuxième tome d’une magnifique trilogie fantastique par l’un des plus célèbres auteurs contemporains pour la jeunesse.

J’ai enfin fini le second tome de cette sage du Monde d’Encre…

Je ne suis pas tout à fait capable de dire pourquoi je suis mitigée. Le thème m’enthousiasme… Les livres omniprésents, des conteurs capables de faire apparaitre nos héros dans notre monde ou capables de nous transporter dans une histoire, oui. j’avoue, j’adore…

Tout est peut être un peu trop confus, pas assez établi… Je ne sais pas. J’attendais beaucoup et je n’en ai pas eu autant que j’attendais…

Il est fort probable que je ne sois plus capable d’apprécier autant la littérature jeunesse qu’avant.. Peut être ai-je du mal avec les héros « enfants », mais ce livre là met en scène justement plusieurs adultes.

A la différence d’autres livres jeunesse, j’ai apprécié la construction des phrases, ou tout au moins la traduction… Ce ne sont pas des suites un peu enfantines de phrases trop simples et peu élaborées… Les descritpions sont fortes, lourdes de détails parfois mais justement, c’était pour moi un point positif… Nous sommes dans un monde où les mots ont tant d’importance…

Alors, voilà… drôle d’article, n’est-ce pas ? Je ne suis pas enthousiasmée, alors que je pensais adorer.. Je lirai certainement le dernier tome, mais pas plus pressée que ça de me le procurer.

C’était un livre et surtout un thème plein de promesses pour moi… mais je n’ai pas accroché à 100%…

En revanche, je le sais, je le sens… ma fille va adorer… Et finalement, c’est de la littérature jeunesse, donc c’est le principal…

Le début de la fin

31 août 2010

de Jasper Fforde

Le début de la fin - Jasper Fforde

Quatorze ans après la tentative d’assassinat dont elle a été victime, la célèbre détective littéraire Thursday Next est toujours aux prises avec la fiction : on lui a collé son alter ego en guise de stagiaire, un Excédent de Bêtise menace, et, surtout, la fin des Temps est à craindre. Tout ça alors que son fils, le petit Friday jadis si mignon, est devenu un adolescent mollasson qui lui cause bien du souci. Pourtant la ChronoGarde cherche à tout prix à le recruter… il est selon eux destiné à sauver la planète… pas moins de 756 fois ! Et ce n’est que le début… car un livre interactif dans lequel les lecteurs pourront tout bonnement éliminer les passages dits ennuyeux est censé pallier la baisse vertigineuse de la lecture dans le Monde Extérieur ! Les lecteurs qui prennent le pouvoir ? Thursday doit bien avouer qu’on ne lui avait encore jamais fait ce coup-là. Et c’est à elle et à elle seule qu’il revient d’empêcher le Monde des Livres de voler en éclats…

Et voilà… Je n’aurais pas pu me retenir bien longtemps… et j’ai donc englouti la série des aventures de Thursday Next.

Tout d’abord, j’aime beaucoup le fait que Thursday vieillisse. En effet, elle est au début de la cinquantaine dans ce tome, qui se situe une quinzaine d’années après le dernier « Sauvez Hamlet ! ».

Elle est toujours aux prises avec les manigances du groupe Goliath, travaille officiellement comme poseuse de moquettes, mais en réalité pour les OpSec et clandestinement pour la Jurifiction, où elle se retrouve en charge de deux stagiaires, qui ne sont autres que ses alter egos dans les livres qui, suite à sa renommée, ont été écrits pour raconter ses aventures… Bref, toujours occuppée la miss ! Surtout si l’on rajoute que son grand garçon, Friday, est en pleine crise d’ado… qu’elle a aussi deux filles… que son cher époux Landen a une vraie crampe de l’écrivain… Ah oui, et comme tout ça pourrait lui laisser quelques moments tranquilles, elle fait aussi du traffic de fromages, et pas n’importe quels fromages !!!

Bien évidemment, le monde est en danger, que dis-je la Fin du Monde est en jeu… Et cette maman active va devoir motiver son fainéant de fils… car tout dépend de lui !!!

Un tout petit peu plus de longueurs peut être et certains personnages m’ont manqué et j’aurais aimé que l’auteur délir eun peu plus sur les livres interactifs, mais globalement je reste sur ma très bonne impression.

Rigolades assurées, univers toujours aussi déjanté, humour anglais toujours aussi excellent… Sous des dehors abracadabrants, plusieurs critiques acerbes de ce qui nous entourent… Je me suis vraiment régalée à lire cette série…

Si vous voulez connaitre mon avis des tomes précédents… L’affaire Jane Eyre, Délivrez-moi, Le puits des Histoires perdues, Sauvez Hamlet

Sauvez Hamlet !

11 août 2010

de Jasper Fforde

Sauvez Hamlet Jasper Fforde

 

Retour à Swindon, dans le Monde Extérieur, pour la célèbre détective littéraire Thursday Next désireuse d’offrir à son fils, Friday, une vie paisible… Le vœu pieux dans toute sa splendeur! D’abord, elle n’aurait jamais dû accepter d’embarquer Hamlet dans la réalité. Rongé par ses états d’âme et tellement soucieux de savoir ce que les gens pensent de lui, il s’incruste chez les Next, flirte avec Lady Hamilton, pendant qu’en son absence Ophélie fomente une révolution dans la pièce éponyme de Shakespeare. En fait de vie calme, Thursday aura à peine quelques jours pour régler le problème Hamlet, récupérer Landen, son mari éradiqué par Goliath, et empêcher le redoutable Yorrick Kaine de déclencher un cataclysme planétaire. Sauver le monde? Pas de problème, Thursday a l’habitude… Mais qui va garder Friday?

Pour passer un peu de bon temps, rien de mieux ces temps-ci qu’un tome des aventures de Thursday Next ! Une bonne lecture encore une fois, un peu moins farfelue que la précédente du fait qu’elle se passe dans le monde réel (mais pas vraiment le notre quand même).

Ceci dit encore de très bonnes idées pour ce monde en folie.. Entre les excusologues, les éradications anonymes, les annulations d’éradication qui balbutient, Hamlet qui fait du coaching en résolution de conflit et une partie de croquet dont les règles sont restées un mystère pour moi et où les avocats sont quasiment des joueurs à part entière… pas le temps de s’ennuyer…

Nous faisons la connaissance du petit Friday,  dont la nounou est un gorille et qui parle en une sorte de charabia latin… Nous assistons à la résurrection en direct de St Zvlkx… Nous cotoyons un peu plus les Néanderthals… De quoi nous tenir occupés n’est-ce pas ?

Quant au dénouement, il est encore une fois original, abracadabrant et totalement inattendu…

Ah oui, et aussi, je ne sais pas si vous vous êtes posés la question au sujet de ce gâteau qui revient très très régulièrement : le Battenberg… Je suis allée sur wikipedia pour voir si ça existe… Bin, oui… C’est important quand même de le savoir… Je ne suis pas allée vérifier pour l’ovinateur, je devrais peut-être  ? 😉

Le puits des histoires perdues

8 juillet 2010

de Jasper Fforde

Le puits des histoires perdues Jasper Fforde

Même poursuivie par une multinationale qui a juré sa perte, la star des détectives littéraires a droit à un congé maternité ! Pour Thursday Next, ce sera un séjour secret dans un mauvais thriller, un de ceux qui croupissent au fond du Puits des Histoires perdues. Ici, sous l’œil de la toute-puissante Jurifiction, on recycle les livres de seconde zone comme les classiques oubliés de la littérature, on pioche un personnage par là pour le remettre ailleurs, on réduit le texte en mots quand il n’y a plus d’espoir. Mais très vite, Thursday doit quitter sa planque. Le Minotaure s’est échappé, semant la pagaille dans le Monde des Livres…

Heu oui, je vous l’avais pas dit ? J’ai craqué pour la suite des aventures de Thursday Next… et pas juste pour ce tome-là… non, non, non… j’ai pris les trois tomes qui me manquaient… Je sais : c’est pas bien…

Ce tome remplit les attentes que j’en avais. Toujours aussi extravaguant, on vit cette aventure dans les livres, au milieu de personnages littératures, certains fameux, d’autres plus modestes, quelques illustres inconnus et toute la multitude des « apprentis » personnages. J’ai trouvé cette idée géniale, j’en rigole encore…

Dans cet épisode, Thursday est en formation pour travailler dans la Jurifiction. En parallèle, et aidée par sa grand-mère (la fameuse mamie qui ne pourra mourir que quand elle aura lu les 10 livres les plus ennuyeux de toute la littérature), elle se bat pour ne pas oublier Landen, son mari, dont elle est enceinte, et qui a été éradiqué à l’âge de 2 ans ! (Comment ça, vous suivez pas… Allez zou, retournez tout de suite dans les tomes précédents…)

On découvre la vie des histoires de leur conception à leur publication… on saisit l’importance du combat contre les vyrus ortografiques… et franchement, maintenant que je sais comment un personnage meurt quand il en attrape un, je ferai attention PROMIS JURÉ !

Un détail dont je n’ai pas parlé dans les deux premiers tomes et que je trouve excellent… J’adore la façon dont Jasper FForde (et l’éditeur, je suppose) joue avec les polices de caractères, les notes de bas de page, les caractères gras ou pas… C’est excellent (oups, je me répète, je crois que je vais avoir un problème avec l’écho-chaisplusquoi…)

Bon, vous l’aurez compris, je me suis amusée à lire ce troisième volume, vraiment vraiment amusée… Les allusions littéraires sont foison (on a beaucoup attendu Godot d’ailleurs), l’humour est au rendez-vous, le fantastique aussi…

Vivement la suite…

Délivrez-moi !

12 juin 2010

de Jasper Fforde

Délivrez-moi ! Jasper Fforde

Thursday Next, détective littéraire et agent des OpSpecs, est de retour! Après être entrée dans l’intrigue du roman Jane Eyre, elle bénéficie d’un repos bien mérité. Elle a aussi retrouvé l’homme de ses rêves, Landen, et comme un bonheur n’arrive jamais seul, la voilà enceinte! Seulement, la corporation Goliath ne l’entend pas de cette oreille, et pour la contraindre à libérer le criminel qu’elle a enfermé dans un poème de Poe, le groupe tout-puissant fait éradiquer son mari de la réalité! Seule Thursday se souvient que Landen a un jour existé… Et le portail de la prose ayant disparu, elle doit subir un entraînement spécial à la Jurifiction – la police interne des livres – avant de pouvoir reprendre ses voyages à l’intérieur des chefs-d’œuvre de la littérature.

Je viens de littéralement avaler le tome 2 des aventures de Thursday Next. Après l’affaire Jane Eyre, Thursday est à nouveau aux prises avec Goliath, qui a trouvé le moyen de pression idéal : éradiquer son mari ! Ce qui ne l’empêche pas d’être enceinte des œuvres de ce même mari, pourtant disparu à l’âge de 2 ans… Vous l’aurez donc deviné, nous sommes toujours dans un monde totalement farfelu, où les mammouths sont clonés et espèce protégée, où certaines personnes peuvent aller et venir dans les livres et se NDBDP-phonent d’une histoire à l’autre… (NDBDP= Note De Bas De Page ;))

Amateurs d’absurde et d’abracadabrant, foncez, vous ne le regretterez pas…

En ce qui concerne l’enquête de Thursday, soyons honnête… Ce n’est pas la meilleure, elle aurait pu gagner en épaisseur… Mais ce n’est pas le plus important, loin s’en faut. Ce monde parallèle est fabuleux et hilarant… Les personnages sont toujours aussi loufoques et géniaux. On se balade de livre en livre et j’adore ces anecdotes mettant en scène les personnages littéraires… Mention spéciale pour moi pour la présence de Mrs Havisham, toute droit sortie Des Grandes Espérances, un de mes livres d’enfance préférés… que j’ai relu il n’y a pas si longtemps, d’ailleurs… petit aperçu ici).

Bref, je continuerai de suivre la série de Jasper Fforde, pour la beauté de l’univers qu’il a créé !!!

L’affaire Jane Eyre

27 mai 2010

de Jasper Fforde

L'affaire Jane Eyre Jasper Fforde

 

Dans le monde de Thursday Next, la littérature fait quasiment office de religion. A tel point qu’une brigade spéciale a dû être créée pour s’occuper d’affaires aussi essentielles que traquer les plagiats, découvrir la paternité des pièces de Shakespeare ou arrêter les revendeurs de faux manuscrits. Mais quand on a un père capable de traverser le temps et un oncle à l’origine des plus folles inventions, on a parfois envie d’un peu plus d’aventure. Alors, lorsque Jane Eyre, l’héroïne du livre fétiche de Thursday, est kidnappée par Achéron Hadès, incarnation du mal en personne, la jeune détective décide de prendre les choses en main et de tout tenter pour sauver le roman de Charlotte Brontë d’une fin certaine…

Voici un livre que j’ai découvert sur la blogosphère et qui m’a tout de suite, mais alors TOUT DE SUITE, attirée…

Et pour le coup, je l’ai avalé tout d’une  traite, ce qui s’explique d’une part par l’intérêt que j’y ai porté et par la chaleur étouffante qui règne dans mon beau pays d’accueil… du coup impossible de dormir !!

Mais je m’égare 😉

Cette série met en scène Thursday Next (pas mal comme nom, non ?), agente de l’OS29, détachée à l’OS5 pour un court moment… Vous me suivez ? NON ? C’est pas grave…

Nous sommes dans un monde parallèle au nôtre, beaucoup de choses y sont identiques, et beaucoup d’autres y sont complètement différentes. Nous sommes en 1985 mais la guerre de Crimée n’est pas finie. Dans ce monde, l’absurde est chose courante, le voyage dans le temps aussi, toute la population anglaise est capable de réciter des pans entiers des pièces de Shakespeare et les héros de livres parlent aux personnages « réels ».

Beaucoup d’humour, une enquête (quand même !), des savants vraiment savants (et pas mal fous?), un méchant très méchant et doté de pouvoirs impressionnants, des péripéties en tout genre… beaucoup d’absurde, des histoires qui se mordent la queue… Plein d’ingrédients qui rassemblés en font un roman cocasse et original. Un univers extraordinaire comme je les aime 😉

Une très belle découverte pour moi… que je vais bien entendu continuer avec le tome 2 : Délivrez-moi!

Et c’est parti…

30 mars 2010

Soyez les bienvenus sur le blog des VVVettes livrophages !!!.

Mais QUI sommes-nous ?

Une bande de copines (les VVVettes), réparties un peu partout dans le monde, voir bien plus loin !!!

Nous aimons parler, parler, parler… parler encore, parler toujours…

Nous aimons lire aussi… Et donc forcément… nous aimons parler de nos livres !!!

Alors pourquoi ne pas blogger sur nos livres ? Donc voici notre co-blog… Ca se dit ça ???

Objectif livre ! Aucune autre prétention ! C’est promis.